Les établissements hôteliers

Le secteur hôtelier conjugue les exigences de l’habitat collectif et du tertiaire. Industrialisation, préfabrication, gain de temps et garantie de performance énergétique sont d’autant plus importants que les projets sont souvent répliqués à l’identique par les grands acteurs dont les projets répondent à des cahiers des charges très normalisés. En hôtellerie, les solutions privilégiées pour la climatisation/chauffage sont en 2 tubes : ventilo-convecteur en sous-plafond (installés en soffit) ou système gainable.

L’installation de thermostat individuel dans chaque chambre est courante. Des installations 4 tubes peuvent aussi être mises en œuvre pour répondre plus finement aux attentes de confort des occupants. Les réseaux sanitaires sont généralement à gros débit (majoration du coefficient de simultanéité) pour réduire les temps d’attente et garantir une bonne stabilité de la température de l’eau.

Pour les autres points de l’installation, la logique est souvent la même que celle du tertiaire bureau ou commercial.

Les établissements hôteliers
1
2
3
4
5
6

Equipement des générateurs

La chaufferie est placée dans un environnement technique dédié en sous-sol ou en toiture.
L’unité extérieure du groupe froid est plus classiquement placée en toiture, toujours dans un local technique spécifique.

Chaufferie

  • Un ensemble de groupes de pompe et collecteurs Meibes moyenne et forte  puissance peut être installé. Leur modularité et l’étendue de la gamme permet de répondre à la plupart des configurations.

Groupe froid

Sanitaire

  • La génération de l’eau chaude sanitaire est généralement couplée au dispositif de chauffage. Afin de garantir le confort sanitaire des occupants (notamment lors des pics de consommation), un préparateur seul relié à un dispositif de stockage de forte capacité (type ballon) est installé.

Réseaux primaires

En établissement hôtelier, le réseau primaire se constitue généralement de nombreuses colonnes situées entre 2 chambres ; ces colonnes assurent la distribution des réseaux sanitaires, chauffage et climatisation. Elles sont accessibles par les circulations.

Chauffage et climatisation

Sanitaire

Interfaces

Pour les établissements hôteliers comme dans le tertiaire de bureau, l’interface est généralement mise en œuvre par de simples piquages sur les colonnes montantes à chaque étage pour alimenter les boucles horizontales et les antennes de distribution.

Équilibrage

Réseaux secondaires

En secteur hôtelier, les réseaux secondaires de chauffage et climatisation sont généralement traités dans le plafond, en gainable. Le critère esthétique peut être important pour les réseaux secondaires sanitaires, selon qu’ils sont encastrés ou non.

Chauffage et climatisation (en gainable)

Sanitaire

Régulation et équipement des émetteurs

En secteur hôtelier, ce point de l’installation est généralement traité au plafond, en gainable ou ventilo-convecteur encastré.

  • Le contrôle et  l’équilibrage des émetteurs peuvent être réalisés par des vannes Dynamic de Ballorex à débit constant (PICV) commandées grâce aux têtes électrothermiques (modèle actumod ou actu on/off suivant le pilotage désiré). Un système de gestion technique centralisée (GTC) assure le pilotage de l’ensemble.

1Equipement des générateurs

Pour connecter le ou les générateur(s) d’énergie aux réseaux et assurer la fiabilité et la sécurité de l’installation.

Découvrir

Equipement des générateurs

La chaufferie est placée dans un environnement technique dédié en sous-sol ou en toiture.
L’unité extérieure du groupe froid est plus classiquement placée en toiture, toujours dans un local technique spécifique.

Chaufferie

  • Un ensemble de groupes de pompe et collecteurs Meibes moyenne et forte  puissance peut être installé. Leur modularité et l’étendue de la gamme permet de répondre à la plupart des configurations.

Groupe froid

Sanitaire

  • La génération de l’eau chaude sanitaire est généralement couplée au dispositif de chauffage. Afin de garantir le confort sanitaire des occupants (notamment lors des pics de consommation), un préparateur seul relié à un dispositif de stockage de forte capacité (type ballon) est installé.

2Réseaux primaires

Pour transporter l’énergie du ou des générateur(s) vers l’ensemble de l’installation.

Découvrir

Réseaux primaires

En établissement hôtelier, le réseau primaire se constitue généralement de nombreuses colonnes situées entre 2 chambres ; ces colonnes assurent la distribution des réseaux sanitaires, chauffage et climatisation. Elles sont accessibles par les circulations.

Chauffage et climatisation

Sanitaire

3Interfaces

Pour distribuer et répartir les débits dans les réseaux.

Découvrir

Interfaces

Pour les établissements hôteliers comme dans le tertiaire de bureau, l’interface est généralement mise en œuvre par de simples piquages sur les colonnes montantes à chaque étage pour alimenter les boucles horizontales et les antennes de distribution.

4Équilibrage

Pour régler les débits et assurer une distribution optimale partout dans le réseau.

Découvrir

Équilibrage

5Réseaux secondaires

Pour alimenter l’ensemble des émetteurs chauffage et sanitaire.

Découvrir

Réseaux secondaires

En secteur hôtelier, les réseaux secondaires de chauffage et climatisation sont généralement traités dans le plafond, en gainable. Le critère esthétique peut être important pour les réseaux secondaires sanitaires, selon qu’ils sont encastrés ou non.

Chauffage et climatisation (en gainable)

Sanitaire

6Régulation et équipement des émetteurs

Pour réguler les débits dans le système et offrir le confort souhaité pièce par pièce.

Découvrir

Régulation et équipement des émetteurs

En secteur hôtelier, ce point de l’installation est généralement traité au plafond, en gainable ou ventilo-convecteur encastré.

  • Le contrôle et  l’équilibrage des émetteurs peuvent être réalisés par des vannes Dynamic de Ballorex à débit constant (PICV) commandées grâce aux têtes électrothermiques (modèle actumod ou actu on/off suivant le pilotage désiré). Un système de gestion technique centralisée (GTC) assure le pilotage de l’ensemble.